Tahar Ben Jelloun

Description de cette image, également commentée ci-après
Par Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - cc-by-sa-3.0, CC BY-SA 3.0, Lien



Tahar Ben Jelloun (en arabe : طاهر بن جلون) est un écrivain, poète et peintre franco-marocain né le 1er décembre 1947 (non en 1944),, à Fès (Maroc). Il est lauréat du prix Goncourt pour son roman La Nuit sacrée.

Principaux ouvrages :
  • Au pays (roman, 2009)
  • L'Enfant de sable (roman, 1985)
  • La Nuit sacrée (roman, 1987)
  • Le Racisme expliqué à ma fille (récit, 1998)
  • L'Islam expliqué aux enfants
  • L'École perdue

[Source Wikipedia, lire la page complète]



Autres ressources :
Mon commentaire :

Tahar Ben Jelloun est pour moi le meilleur écrivain marocain de langue française, celui qui m'a enchanté par ses romans, ses récits, ses enquêtes, ses poèmes... Une écriture forte en sensations et en précision. Un des derniers livres que j'ai adoré lire est "Le bonheur conjugal", un bijou dans lequel il décortique le mécanisme d'une séparation et donne la parole tour à tour, à l'homme et à la femme. Le lecteur finira par voir différemment les conflits liés à un divorce, une belle thérapie contre le désamour ! Ses deux derniers romans sont : « La punition », 2018, dans lequel il revient sur l'arbitraire, celui des 19 mois de détention, sous le règne de Hassan II, de 94 étudiants, à la suite de manifestations pacifiques dans les rues des grandes villes du Maroc en 1965, et « L’insomnie », 2019, son premier roman policier.