Ma sélection de l’été 2019

L’été est bien là depuis déjà quelques semaines, les vacances aussi pour certain-es. Les miennes étaient précoces cette année, je suis allé au Maroc au mois de juin. Elles étaient bien bonnes et j’espère que les vôtres le seront autant. Elles m’avaient permis, entre autres, de vous concocter une sélection de livres d’écrivains marocains de langue française que j’espère vous plairont et auront une chance de se loger dans vos valises. Bien que la plupart soit éditée au Maroc, vous pouvez les trouver, à l’étranger, chez vos bons libraires et aussi en ligne.

Romans & Récits & Poésie

  • Le ciel sous nos pas / Leïla Bahsaïn

Paris, Albin Michel, Janvier 2019, 17€

« Dans ce premier roman plein d’énergie aux allures de conte moderne, Leïla Bahsaïn, lauréate du prix de la Nouvelle de Tanger 2011, évoque dans une langue sensuelle, insolente et métissée, le parcours d’une jeune marocaine, depuis son enfance dans son pays natal à son arrivée en France. Décomplexée vis- à-vis des hommes et de l’Occident, elle va vivre mille aventures, telle une Zazie moderne, entre rires et larmes ! Et briser un tabou : le pays des Lumières n’est pas la partie rêvée des droits de la femme maghrébine. »

Je l’ai déjà lu et j’ai bien apprécié sa lecture, je le recommande!


  • Le discours amoureux des épices / Fatéma Hal

Paris, Zellige, Octobre 2018, 20€

« Zahra, célèbre restauratrice, vient de terminer sa conférence sur les épices lorsqu’elle est abordée par un homme élégant et distingué. Se présentant comme Claude Freeman, homme d’affaires, il lui fait une demande étonnante : créer pour sa femme une composition d’épices unique. Il souhaite également être initié à la science et à l’histoire de ces précieuses denrées, en se rendant avec Zarah sur la route des épices, dont Venise en fut longtemps la capitale. « Votre prix sera le mien », ajoute-t-il. »

Je ne l’ai pas encore lu mais je pense qu’il promet!


  • L’insomnie / Tahar Ben Jelloun

Paris, Gallimard, Collection Blanche, 2019, 20€

« Grand insomniaque, un scénariste de Tanger découvre que pour enfin bien dormir il lui faut tuer quelqu’un. Sa mère sera sa première victime. Hélas, avec le temps, l’effet s’estompe… Il doit récidiver. Le scénariste se transforme en dormeur à gages. Incognito, il commet des crimes qu’il rêve aussi parfaits qu’au cinéma. Plus sa victime est importante, plus il dort. Et c’est l’escalade. »

Premier roman noir de Tahar Benjelloun, je ne l’ai pas encore lu mais ça ne va pas tarder!


  • Les Aït Chéris / Zakya Daoud

Casablanca, Éditions du Sirocco, 2018, 100MAD / 19,50€

« … l’auteur déroule les événements de quinze années cruciales dans la construction du pays. Dense et passionnant, rigoureusement documenté, son récit fait apparaître les figures des anonymes, « vainqueurs » et « vaincus » de l’histoire en mouvement. »

J’en suis à la moitié, comme d’habitude avec Zakya Daoud, j’apprends beaucoup et là sur les premières années après la proclamation de l’indépendance du Maroc!


  • L’autre prophète (Al-Mutanabbi) / Mustapha Kharmoudi

Paris, Harmattan, 2018, 34€

« Ce roman historique s’intéresse à la personne d’Al-Mutanabbi. Principal poète arabe, il vécut au Xe siècle de notre ère, époque de grande décadence politique mais également d’effervescence culturelle et intellectuelle. Critique envers l’Islam, il est cependant encensé par ceux qui le qualifient de « poète des Arabes. »

J’ai hâte de le lire, moi qui aime beaucoup les romans historiques et surtout ceux qui racontent des événements et des personnages de cette période charnière de l’Histoire!


  • Rue du Pardon / Mahi Binebine

Casablanca, Éditions Le Fennec, 2019, 95MAD

« … Il existe deux faces de Mamyta a priori contradictoires : celle de la ménagère transparente que vous pourriez croiser le matin dans une artère adjacente à la rue du Pardon, au souk, avec son panier en doum, ou simplement en promenade sur la Grand- Place, puis il y a l’autre, celle de la diva en caftan scintillant qui vous troublera le soir d’un mariage, d’une circoncision ou dans l’une de ces soirées privées que les hommes, mélancoliques, évoquent à demi-mot sur la terrasse d’un café… »

Je ne l’ai pas encore lu, à découvrir!


  • Off to Ouaga – Journal d’un deuil impossible / Belhassan ALAOUI

Casablanca, Éditions Le Fennec, 2019, 90MAD

« Le 18 janvier 2016, Leila Alaoui, jeune photographe de talent franco-marocaine, succombait des suites de ses blessures, victime d’un attentat à Ouagadougou, au Burkina Faso, alors qu’elle était en reportage pour Amnesty International. Ce livre qui est le récit, presque minute par minute, de ces instants si douloureux pour la famille et les proches de Leila, est tout autant un témoignage poignant que le cri de révolte d’un père dont la fille lui a été ravie trop tôt. »


Je ne l’ai pas encore lu, ça doit être très touchant et intéressant de découvrir le parcours de Leila Alaoui!

  • Rêves de femmes, conte d’une enfance au Harem / Fatéma MERNISSI

Casablanca, Éditions Le Fennec, 2019, 30MAD

« Cette œuvre résolument fictionnelle tisse les fils de la mémoire en évoquant une multitude de figures féminines hautes en couleur. Mernissi y mêle le récit, par moment autobiographique, et des réflexions sociologiques. Rêves de femmes consacre la carrière originale d’une sociologue sortie des sentiers battus de l’université. »

Valeur sûre et il se lit comme un conte des mille et une nuit, pour preuve, il est à sa septième édition chez Le Fennec et il a été traduit dans plus de 20 langues. J’ai toujours reçu un retour enchanté de la part de toutes celles à qui je l’avais offert dans leur langue maternelle!


  • La vie lente / Abdellah Taïa

Casablanca, Éditions Tarik, 2019, 18€

« Dans la France d’après les attentats de 2015, Mounir, parisien homosexuel de 40 ans d’origine marocaine, vit dans une situation précaire. Il vient d’emménager dans un appartement rue de Turenne. Madame Marty, une vieille dame de 80 ans, survit difficilement au-dessus de chez lui dans un minuscule studio. L’amitié entre ces deux exclus de la République s’intensifie jusqu’au jour où elle vire au cauchemar. »

Sujet intéressant et un auteur qui monte, à découvrir absolument!


  • Œuvre poétique (2 vol.) / Abdellatif Laâbi

Casablanca, Éditions du Sirocco, Octobre 2018, 300MAD les deux volumes

« Le pacte poétique de Laâbi est une ode à la vie, un appel à relire les pages de l’histoire avec le sens de la vigilance créatrice et de la dignité inébranlable. … Lire ou relire Laâbi revient à partager cette expérience de vie et de création qui donne sens au potentiel humain : derrière le « je peux ce que j’écris » de Laâbi, il y a un « je peux ce que je lis » qui nous tend la main, prometteur et généreux, sous l’ombre protectrice de l’arbre à poèmes. »

J’ai lu pratiquement tous les recueils de poèmes de Laâbi et j’en éprouve encore un bonheur de les relire à chaque fois ou j’ai besoin de me réconcilier avec moi-même, avec mon pays et avec l’humanité. Je vais profiter de cette consolidation en deux volumes par l’acheter et l’offrir à la première occasion. Que du bonheur, merci Laâbi!

Essais

 

  • Sexualité et célibat au Maroc / Sanaa El Aji

Casablanca, La Croisée des Chemins, 2018, 20 €

« La sociologue examine les différents aspects de la sexualité pré-conjugale au Maroc en dépit du cadre normatif restrictif : les représentations, la professionnalisation du sexe, l’éducation sexuelle, les impacts du premier rapport, la question du genre, etc. L’objectif est de comprendre quelles sont ces pratiques sexuelles socialement rejetées. »

Un sujet qui me tient à cœur, j’ai hâte également de lire ce livre et de comprendre encore mieux les problématiques liées à la sexualité de mon cher pays!


  • Plaidoirie pour un Maroc laïque / Me Abderrahim Berrada

Casablanca, Éditions Tarik, 2019. 120MAD

« L’ouvrage de Abderrahim Berrada traite non seulement d’un sujet quasi-tabou au Maroc, qu’aucun auteur n’a osé aborder avec cette exhaustivité, mais, aussi et surtout, par l’analyse et les arguments que l’auteur déploie tout au long de ses 331 pages pour défendre le bien fondé d’un Maroc laïque, séparant la sphère politique de la sphère religieuse. »

J’ai plus que hâte de lire cette plaidoirie en faveur de la laïcité dans un pays musulman tel que le Maroc!

http://etlettres.com/abderrahim-berrada-pour-un-maroc-laique/


  • Islam, la part de l’universel / Abdelwahab Meddeb

Casablanca, Editions En Toutes Lettres, 2018, Traduit de l’arabe, 65 DH / 13 €

« Au carrefour de l’Europe occidentale, de Byzance, de la Chine et de l’Inde, l’Islam en a englobé et vivifié les apports et a contribué par cette synthèse à l’universel. Dans Islam, la part de l’universel, publié initialement en 2003 avec une riche bibliographie et réédité ici dans sa version originale en français et une traduction inédite en arabe par Mohammed Zernine, Abdelwahab Meddeb, rappelle la dimension humaniste de cette civilisation et son apport considérable à des domaines comme l’architecture, les sciences et la mystique. »

http://etlettres.com/livre/islam-la-part-de-luniversel-%d9%83%d9%88%d9%86%d9%8a%d8%a9-%d8%a7%d9%84%d8%a5%d8%b3%d9%84%d8%a7%d9%85/

Un livre important et un grand penseur pour appréhender la civilisation apportée par l’Islam!


  • Les Champions nationaux, l’équation du développement au Maroc / Selma Mhaoud

Casablanca, Éditions En Toutes Lettres, 2018, 95DH / 20€

« OCP, SNI, Attijariwafabank, Maroc Telecom, Addoha, BMCE Bank… Ils sont grands, innovants, compétitifs et présents à l’international. Ces entreprises, et d’autres, appelées « champions nationaux » ont prospéré dans un contexte domestique typiquement incitatif. Mais le Maroc a-t-il une politique de champions nationaux ? À quels impératifs répond-elle ? Et dans quelle mesure ces « champions » contribuent-ils au développement socioéconomique du pays ? Les retombées sont-elles à la hauteur des moyens alloués et des attentes qu’ils suscitent ? »

http://etlettres.com/livre/les-champions-nationaux-lequation-du-developpement-au-maroc/

J’ai envie de tout savoir sur l’économie marocaine et je pense que ce livre va m’y aider, merci aux éditions ETL de m’avoir offert ces deux deniers très intéressants livres!


  • Le couple – Comment le construire, comment le préserver / Nadia Kadiri

Casablanca, Éditions Le Fennec, 2019, 90MAD

« … Cet ouvrage traite des fondamentaux du couple, tenant compte des spécificités culturelles actuelles et de leurs difficultés. Il vous aidera à réaliser une vie de couple pérenne et sereine. Il est aussi ponctué d’exemples et de témoignages… »

J’ai hâte d’apprendre encore et encore sur le couple et ses mystères!


  • Le Maroc noir : Une histoire de l’esclavage de la race / Chouki El Hamel

Casablanca, La Croisée des Chemins, Mai 2019, 24€

« L’ouvrage de Chouki El Hamel est exceptionnel à plus d’un titre. D’abord, il traite avec érudition, courage et lucidité un domaine jusqu’à présent peu abordé au Maroc et dans le monde musulman : l’existence et la pratique de l’esclavage dans ces sociétés, comme dans les autres, depuis un temps immémorial. Ensuite, parce que sa connaissance approfondie des archives et documents arabes, au premier chef du Coran dont il nous livre au passage une analyse précise, rend sa démonstration particulièrement convaincante. Enfin parce que le tout est conçu dans un questionnement permanent de la part du savant qu’il est, sans pour autant que son souci scientifique alourdisse la lecture, Ce livre si juste et criant de vérité se lit aussi comme un roman, l’étude est passionnante. »

Il me semble très intéressant et passionnant cet ouvrage!


  • La révolte des rêves / Nadia Essalmi

Tanger, Éditions Virgule, 2018, 18€

« Oui, vraiment, voici un recueil salubre de textes, qui se clôt par une exploration plus intimiste du jardin secret. C’est un joli contrepoint à la première partie, où Nadia Essalmi, on l’a vu, ne mâche pas ses mots, car il vient un moment où il faut les murmurer, les mots… « Qui de nous n’a jamais écouté cet air que jouent les pages quand elles tournoient ? » C’est très doucement qu’on referme ce livre… »

Je l’ai déjà lu et la poésie de ses textes est toujours vivante en moi!

https://www.meslivresmontresor.com/page-lecture/?1047


Voilà, bel été à toutes et à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *